Ville de Billy-Montigny
Accueil du siteActualités
Motion contre la fermeture nocturne du commissariat d’Hénin-Beaumont
lundi 6 mars 2017

C’est avec colère que les élus de Billy-Montigny ont appris la fermeture nocturne du commissariat d’Hénin-Beaumont à compter du 1er juillet prochain. Cette décision constitue une mauvaise nouvelle pour la sécurité des habitants de notre secteur, et donc de notre commune, dans un contexte marqué par une forte insécurité et une augmentation des actes de délinquance.

Depuis de trop nombreuses années, notre pays est aux prises avec des fermetures de commissariats, de postes de police et des redéploiements des forces de police décidées sans aucune concertation avec les élus locaux. Loin de privilégier la piste d’un renforcement de la police de proximité, seule à même de marier la répression, parfois nécessaire, à la prévention, toujours indispensable, le gouvernement fait une fois encore un choix qui conduit à une dégradation du service public.

Toutes ces décisions de réorganisation des forces de police cachent en réalité un désengagement de l’Etat qui brade ainsi une compétence régalienne sur l’autel de la réduction des déficits publics et incite les communes à financer la mise en place de polices municipales pour pallier ses manquements.

Réduire l’amplitude des horaires d’ouverture d’un commissariat apparaît, par ailleurs, comme paradoxal dans une période où la sécurité publique est présentée comme une priorité nationale.

Considérant que la fermeture du commissariat d’Hénin-Beaumont entre minuit et 5 heures du matin est incompatible avec l’objectif affiché d’assurer la tranquillité et la sécurité de nos administrés et ne peut que leur être préjudiciable,

Les conseillers municipaux de Billy-Montigny demandent à l’Etat :

- d’annuler cette décision de fermeture nocturne
- de conforter les forces de police sur notre territoire grâce à des moyens humains et matériels supplémentaires.